Notre Album Photos

thumbnail-4.jpg
IMG-20171129-WA0017.jpg

En ligne en ce moment

Nous avons 12 invités et aucun membre en ligne

LA PRESENTATION DE L'ASSOCIATION DEME-SO

L'association DEME SO (maison de l'aide en Bambara) a été créée le 12 Août 1991 par de jeunes juristes maliens pour appuyer la Démocratie et promouvoir les Droits de l'Homme au Mali. Elle a été reconnue par les autorités suivant le Récépissé N° 0291/MECAT/DNAT du 25 novembre 1992.

Pour l’atteinte de ses objectifs, DEME SO a créé le 21 septembre 1994 une clinique juridique portant son nom. Elle compte à ce jour près de 487 membres.

I- LES  OBJECTIFS DE DEME SO

DEME SO poursuit les objectifs suivants:

  • Conseiller, Orienter et assister la population en général et les justiciables démunis en particulier;
  • Eduquer, former toute la population et en particulier les femmes et les jeunes démunis et vulnérables sur leurs droits et devoirs pour une participation citoyenne;
  • Favoriser l'intégration socio-économique de la femme en vu de son épanouissement juridique, politique et socio-économique;
  • Favoriser la culture de la paix pour un développement durable.
  1. VISION

                Une société malienne juste, libre et démocratique

III. MISSION

DEME SO à pour mission est de promouvoir les droits de l'Homme et d'apporter une aide multiforme à la femme, à l'homme et à l’enfant  dans quelque état qu’il soit pour être acteurs et actrices de son propre développement.

IV GROUPES CIBLES:

Il s'agit principalement des catégories suivantes:

  • Les citoyens des zones d’intervention, les communautés à la base et leaders d'opinion;
  • Les groupements féminins;
  • Les prévenus (es) et les détenus;
  • Les couches vulnérables défavorisées (femmes, enfants et handicapés);
  • Les élus locaux/CT;
  • Les parajuristes et relais;
  • Le personnel de DEME SO et les équipes terrain (coordinations régionales, permanents des BAJJ, des vestibules, les organisations membres du cadre);
  • Les usagers divers des services publics;
  • Les étudiants, chercheurs et stagiaires

V -DOMAINE D'INTERVENTION DE DEME SO:

Les domaines d'intervention de DEME SO sont:

  1. La participation citoyenne et la promotion d la gouvernance locale et de la décentralisation;
  2. L'accès des couches vulnérables à la justice;
  3. La promotion du genre et de l'équité sociale;
  4. L'influence des politiques et des pratiques par le plaidoyer lobbying.

VI -ZONE D'INTERVENTION DE DEME SO

Quelques communes des régions de Kayes, Koulikoro et Sikasso.

Toutes les communes des régions de Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao.

VI-LA STRATEGIE DE DEME SO:

  • La responsabilisation des populations dans la gestion durable juridique locale,
  • L'accompagnement de l'ensemble du processus d'appuis par la spécialisation et la professionnalisation de DEME SO,
  • La collaboration avec d'autres acteurs pour plus d'impact avec le bon fonctionnement du cadre national,
  • La formation/ sensibilisation pour des changements d'habitudes et de comportement,
  • Le plaidoyer et lobbying pour l'élaboration et l'application de textes tenant en compte la volonté des communautés à la base et porteurs de changement,
  • La communication pour l’éveil des consciences des citoyens sur les droits et devoirs ainsi que des questions d’actualité en rapport avec l’accès au droit et à la justice à travers les média et la communication interpersonnelle .

VII- LES PRINCIPALES REALISATIONS DE DEME SO

AU NIVEAU DE LA PARTICIPATION CITOYENNE ET LA PROMOTION DE LA GOUVERNANCE LOCALE ET DE LA DECENTRALISATION :

  • Adoption de statut du parajuriste;
  • Adoption d'un curriculum National de formation du parajuriste;
  • Adoption d'un annuel à l'usage du parajuriste au Mali;
  • Adoption d'un manuel pratique du parajuriste du Mali;
  • Formation de 814 parajuristes selon le nouveau curriculum;
  • Construction d'un vestibule de droite et début de construction de 6 nouveaux vestibules;
  • Publication de rapport national sur le travail des parajuristes.

AU NIVEAU DE L'ACCES DES COUCHES VULNERABLES A LA JUSTICE:

  • Plus de 13600 consultations juridiques;
  • Plus de 5000 dossiers gérés devant les cours et tribunaux.
  • Plus de 9000 dossiers réglés à l'amiable;
  • Plus de 600 victimes de la crise de 2012 sont recensées dont 199 sont des cas avérés de violation de droit, de crimes de guerre ou de crimes contre l’humanité. 34 de ces cas ont fait l’objet de plainte devant la justice malienne
  • 11 BAJJ opérationnels dans les tribunaux de Bamako, Ségou et Gao. 17 autres seront bientôt ouverts dans les juridictions des régions de Mopti, Tombouctou et Gao.
  • A accompagnement de l'Etat pour l'adoption du travail d'intérêt général (TIG) comme alternative à l'incarcération.
  • Accompagnement de l'Etat pour la mise en œuvre de la réinsertion sociale des détenus (Bollé mineur et femmes pénitencier agricole de Baguineda et Keniéroba) et initiation de la Semaine du détenu depuis 1999.

Publication de bulletin sur la situation des droits de l'Homme au Mali en collaboration avec les organisations de a société civile comme (L'AMDH, CNDH, CAFO Wildaf ...)

AU NIVEAU DE LA PROMOTION DU GENRE ET DE L'EQUITE SOCIALE:

  • Plus de 200 groupements féminins sont formalisés et bénéficient de l’appui conseil pour leur formation et bon fonctionnement;
  • Une Adjointe au Maire, 66 conseillères et 47 conseillers élus(es) ont été renforcé
  • Plus de 1400 enfants ont eu un acte de naissance;
  • 300 couples ont eu un acte de mariage et 100 femmes une carte d'identité soit 400 personnes.
  • Des forums d’interpellation communale ont été organisés.

AU NIVEAU DE LA COLLABORATION ET DE L'INFLUENCE DES POLITIQUES ET PRATIQUES PAR LE PLAIDOYER/LOBBYING:

  • Renforcement de l'équipe de Coordination de DEME SO.
  • Mise en place de la coordination du national de pilotage du curriculum national de formation des parajuristes;
  • Participation aux activités des réseaux Groupe de Suivi Budgétaire (GSB) Publier Ce Que Vous Payer-Mali (PCQVP-Mali)

VIII- PARTENAIRE NATIONAUX ETATIQUES:

  • Le Ministère de l'Administration Territoriale et des Collectivités locales;
  • Le Ministère de la Justice et des Droits de le l’Homme, Garde des sceaux;
  • Le Ministère de la promotion de la femme, de l'enfante et de la famille;
  • Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile;
  • Les OSC membres du cadre: CAFO, APDF, AJM, Wildaf/Mali.

Autre organisations de promotion et protection des droits de l'Homme: AMDH, CNDH etc.

IX- PARTENAIRE TECHNIQUES ET FINANCIERS:

Les ambassades:

  • Ambassade du Royaume du Danemark au Mali (fin de programme en 2016)
  • Ambassade du Royaume de Suède au Mali,
  • Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Mali.

Autres partenaires

  • Institut Danois des Droits de l'Homme (IDDH),
  • Centre International de Coopération Juridique de Leiden aux Pays-Bas,
  • HIIL aux Pays-Bas,
  • Oxfam Novib au Mali.

Consulter Vos mails

Espace Multimedia

Micro-Programme pour Sikasso, Sanso (Bougouni) et Kadiolo

DEMESO - Copyright Tous droits réservés